Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 00:00

braque2

Georges Braque né à Argenteuil le 13 mai 1882.

Sur les traces de son père, peintre en bâtiment, Braque fait ses études aux Beaux Art entre 1897 à 1899, rencontre Othon Friesz et obtient son certificat de maître décorateur en 1901.

Ses premières œuvres seront influencées par le courant impressionniste jusqu’en 1905 où  il découvre les toiles de Matisse et Derain au Salon d’Automne.

En 1906, Georges Braque expose au salon des indépendants. Les couleurs sont pures et les formes géométriques.

En 1907, il est marqué par l’exposition de Cézanne, un an après sa mort. Il élabore ainsi un système de représentation en sa basant sur la simplification, la géométrie et la mise à plat de la perspective.

Peu de temps après Braque rencontre Picasso et c’est la révélation.

De décembre 1907 à juin 1908, il peint le Grand Nu aux volumes hachurés et cernés de noir.

Louis Vauxcelles, le critique, compare, lors d’une exposition, ses œuvres à une accumulation de petits cubes, ainsi né le cubisme.

L’artiste cherche alors à décomposer et recomposer la nature en utilisant des formes simples, géométriques aux coloris allant du gris au brun.

Sa peinture est figurative mais complexe.

En parallèle, Braque continue de peindre des paysages à la manière de Cézanne qu’il finira par abandonner pour peindre ses célèbres natures mortes Guitare et Compotier.

En 1911, il cherche à revenir à une peinture réelle en introduisant des objets dans ses œuvres tels que des lettres ou des chiffres peints au pochoir. Il amène également les collages, papiers peints, journaux… cette technique est alors appelée Papiers collés.

A cette période, le Louvre lui demande de réaliser une série qui sera exposée au plafond de la salle Henri II, la série des Oiseaux voit le jour.

Vient alors la période de la seconde Guerre Mondiale qui interrompt sa collaboration avec Picasso. Obligé de partir au front il ne pourra se remettre à la peinture qu’en 1917.

Braque peint alors de manière beaucoup plus traditionnelle dès 1918 et les couleurs apparaîtront à partir de 1828.

Jusqu’en 1938, Braque peint des natures mortes décoratives telle que Nappes rose en 1933 et Nappe Jaune en 1935.

Son style évolue, les couleurs, les formes et le rythme ont une grande importance.

Le cubisme évolue avec lui en devenant plus proche de la réalité.

En 1942, ses toiles deviennent plus fécondes et il réintroduit progressivement la figure humaine.

En 1945, Braque est atteint d’une grave maladie qui l’oblige à arrêter de peindre durant plusieurs mois.

De 1949 à 1956, il compose les Ateliers avec le thème de l’Oiseau qui apparaît, symbole du rêve, de la paix et de l’évasion.

De 1952 à 1953, Braque décore le plafond d’une salle du Louvre sur le thème des Oiseaux et devient alors le premier peintre à exposer au Louvre de son vivant. Il crée aussi durant cette période 7 vitraux de la chapelle Saint Dominique.

Georges Braque sera un des peintres les plus marquants pour les nouvelles générations (De Stael).

Peintre majeur du XXème siècle Georges Braque meurt le 31 Août 1963 à Paris.

braque-le-grand-nu.1227677804imagesimages2images3images4nappe jaunenappe rose

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'MLB
  • Le blog d'MLB
  • : Présentation des huiles sur toile réalisées par Marianne Lefebvre Boissonnade, peintre et décoratrice d'intérieur
  • Contact

Recherche